US Road-trip partie 4 : Yellowstone, Grand Teton et l’éclipse

Yellowstone

Hey folks ! Voici le quatrième article sur notre road-trip aux États-Unis en août 2017. Dans l’épisode précédent, nous avions traversé de magnifiques parcs où il faisait très chaud. C’est normal, on est en plein mois d’août. Aujourd’hui je vous raconte nos découvertes des 2 plus beaux parcs du Wyoming : Yellowstone et Grand Téton. Comme vous pouvez le voir sur la carte, Bryce et Yellowstone ne sont pas vraiment à côté. Il faut plus de 10h de route pour s’y rendre! Le soir de notre visite de Bryce nous avions dormi dans un motel à mi-chemin de Salt-Lake City. Le lendemain nous avons roulé toute la journée en faisant une petite pause à Salt Lake City. Nous avons dormi près d’un lac à 2h de route de Yellowstone. Cette nuit là, on a vraiment senti qu’on était au nord et en altitude car on a eu très froid. Un petit truc avant d’entrer dans les parcs : faire le plein et les courses en dehors des parcs ! À l’intérieur c’est très cher et il y a peu de choix.

carte Yellowstone-Boise

Yellowstone : Le parc qui gronde

Ce parc gigantesque regorge d’endroits magnifiques et magiques. Quand je dis gigantesque c’est qu’il fait la même superficie que la Corse ! C’est aussi le plus vieux parc national des États-Unis (depuis 1872). La grande particularité de ce parc est qu’il se trouve dans une zone avec beaucoup d’activité volcanique. Yellowstone est l’endroit sur terre où il y a le plus de geysers puisqu’il y en a plus de 400 ! Il doit son nom à la couleur des roches qui sont… jaunes (Ah ! vous aviez deviné ?). L’altitude moyenne là-bas est de 2500 mètres et les températures dépassent rarement les 22°C. Donc il faut prévoir des vêtements chauds pour le soir.

Camper à Yellowstone

Pour être encore plus ancré dans la nature de Yellowstone rien de mieux que d’y camper. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Soit vous êtes super bien organisé et vous avez réservé vos places quelques mois en avance dans l’un des 5 campings du parc.
  • Soit vous tentez un des 7 campings First-In First-Served : premier arrivé, premier servi.

Comme l’organisation n’est pas ce qui nous définit le mieux, on a opté pour la deuxième option. Comme son nom l’indique se système donne la priorité à ceux qui sont arrivés les premiers le jour même. Il n’y a donc pas de réservation possible. En août, il faut arriver au camping avant 11h si on veut avoir une chance de trouver une place. Dans les 3 jours où nous y sommes restés, ils étaient tous complets vers 9h00. Il faut dire que le jour de l’éclipse totale approchait, ce qui ramenait beaucoup de monde. Dès notre arrivée, on s’est précipité sur le premier camping après l’entrée sud du parc. Il est un peu excentré par rapport aux activités qu’il y a à faire mais les autres auraient été complets si on avait tenté. Pour plus d’infos sur les campings allez sur le site officiel.
Si vous n’avez trouvé de place nulle part, allez demander à d’autres personnes si vous pouvez partager leur emplacement. En effet, chaque emplacement dispose généralement de deux endroits pour planter une tente. Comme la plupart des gens n’en n’utilisent qu’un, cela fait des places potentielles. À notre premier soir à Yellowstone, deux français sont venus nous faire cette demande. Après avoir accepté, on a passé une soirée sympa avec eux autour d’un bon vin en parlant de nos itinéraires.
À côté des emplacements, il y a des grosses boites en fer. Il faut mettre toute la nourriture, boissons (même l’eau) et produits cosmétiques ou produit vaisselle. En fait, tout ce qui pourrait éventuellement attirer un ours. On vous parle de ces belles bêtes plus loin.

Yellowstone camping

Les choses à ne pas manquer

On a passé trois jours complets à Yellowstone. Voici les lieux qu’on a le plus aimés.

Grand Canyon of the Yellowstone

Un magnifique canyon situé au Nord-Est du parc. On peut y voir deux belles cascades. Ça vaut vraiment le coup d’œil. Il y a plusieurs points de vue pour les admirer. Parfois c’est compliqué de trouver une place. À un des arrêts, on peut descendre jusqu’à la cascade. C’est un peu raide (surtout pour la remontée), mais très beau aussi. En passant par la route du nord, à l’ouest du canyon, on s’est arrêté au Petrified Tree. C’est un arbre vieux de 50 millions d’années ! Bon ok, il est plus vraiment en vie. Il y a très longtemps, une coulée de lave l’a pétrifié. Il ne reste aujourd’hui qu’une grosse souche de pierre.

Yellowstone canyon

Les geysers

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’eaux chaudes qui jaillissent de terre. C’est un phénomène assez rare qui ne s’observe qu’à très peu d’endroits sur terre. Le plus célèbre est Old Faithfull, qui a la particularité d’être très régulier. Il se met en action environ toutes les 90 min pendant une poignée de minutes. Son jet part à 40 mètres en moyenne. Encore plus haut, il y a le Grand Geyser qui va à plus de 60 mètres. C’est impressionnant mais il est moins fréquent (6 à 9h entre deux activités). Les geysers de Noris sont aussi à voir. Il y a huit sites où on peut voir des geysers à Yellowstone mais il vaut mieux se contenter d’en faire deux ou trois. On en a fait beaucoup et on était un peu lassé vers la fin.

Yellowstone Old Faithfull

Baignade dans la rivière

Vu les remontées d’eau acide, il est interdit de se baigner à proximité des sources chaudes. À de rares endroits on peut se baigner dans la rivière ou au Yellowstone Lake. Elle est un peu fraîche mais le cadre est si beau que ça vaut vraiment le coup.

Yellowstone

Grand Prismatic Spring

Une source chaude qui fait environ 100 m de diamètre. On peut aller l’admirer de près mais c’est bien plus beau quand on prend de la hauteur. Pour avoir cette vue superbe il faut faire une petite ballade. Les couleurs de cette source sont fantastiques. Du jaune, du orange, du vert, du bleu,… Avec le Old Faithfull, c’est un des endroits les plus pris en photo du parc.

Yellowstone grand prismatic

Wildlife

En se baladant à pied ou en voiture dans le parc il est extrêmement probable de croiser des animaux sauvages. Le matin et le soir des cerfs et biches traversent la route. Il faut donc bien respecter les limitations de vitesse et rester vigilent. Yellowstone abrite aussi près de 5000 bisons. On a eu la chance d’en croiser quelques uns. C’est un animal très impressionnant car il peut peser jusqu’à 900 kilos. Il est interdit de s’approcher à plus de 25 mètres d’eux pour des raisons de sécurité. Si un bouchon se crée au milieu de nulle part, il y a fort à parier que c’est un bison qui fait une sieste sur le bitume… Interdiction de les réveiller bien sûr, il faut donc patienter.

Il y a aussi presque 700 grizzlys dans le parc mais mieux vaut essayer de les éviter. Des bombes à poivre sont en location dans le parc mais on a préféré se balader avec une cloche. En effet, les ours sont des animaux craintifs et c’est pour ça qu’ils sont dangereux. Donc ils n’approcherons pas s’ ils entendent du bruit. Il y a quelques accidents mortels avec les ours chaque année aux États-Unis mais il y a surtout beaucoup d’ours qui sont tués car des touristes leur ont donné à manger. Il ne faut absolument pas faire cela car ils vont ensuite s’approcher d’autres humains pour trouver de la nourriture. Enfin, le parc compte aussi un bon nombre de loups, d’élans, de caribous, de lynx, de loutres, de renards, etc…

Yellowstone bison

Grand Teton : la nature sublime

Ce parc est collé à celui de Yellowstone. Nous n’y sommes restés qu’une journée car il fallait qu’on soit à Boise le lendemain soir. C’est dommage car ce parc mérite vraiment plusieurs jours. Si le nom vous fait rire, figurez-vous qu’il vient bien du français. Ce sont des colons français, arrivés les premiers dans cet endroit (après les indiens bien sur) qui lui ont donné ce nom. Quand ils ont vu les trois montagnes, cela leur à fait penser à des tétons féminins. A mon avis cela devait faire un bon moment qu’ils n’en avaient pas vu pour s’imaginer cela !

Les Tetons sont vraiment magnifiques surtout au lever du soleil (je parle des montagnes là). Durant le peu de temps qu’on y est resté, on a fait la balade autour du lac Jenny jusqu’aux cascades Hidden Falls. On a ensuite pris un petit bateau pour rentrer. On a une vue sublime depuis le milieu du lac. D’ailleurs, on s’est baigné dans le lac, c’est très rafraîchissant. On aimerait beaucoup retourner au Grand Teton pour y faire des randos.

Grand Teton

Éclipse totale : la nuit en plein jour

Il faut rouler une journée pour arriver à Boise. Le lendemain on reprend la voiture pour se rendre à un endroit où l’éclipse sera bien visible, presque au centre de la bande d’ombre. On s’installe au sommet d’une colline et on attend que la lune arrive. Petit à petit on observe la silhouette de la lune grignoter le soleil. La lumière devient grise et cela est très étrange. Quand l’éclipse est totale on peut l’observer sans lunettes. C’est magnifique. Quand on regarde le paysage, tout est noir comme en pleine nuit sauf l’horizon. C’est comme un lever de soleil à 360°. Ce phénomène a duré 2 minutes. Ensuite nous sommes repartis vers le sud mais on vous racontera cela dans le prochain article.

Eclispe Eclipse   Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone Yellowstone YellowstoneYellowstone camping Yellowstone campingGrand TetonGrand Teton

On a aussi fait une petite vidéo de ces deux parcs :

3 Replies to “US Road-trip partie 4 : Yellowstone, Grand Teton et l’éclipse”

  1. Bonjour
    merci pour ce partage. Vos photos sont sublimes. je vais changer mon appareil photo pour notre prochain road trip. quelle marque et quels objectifs avez-vous utilisés ?

    1. Merci beaucoup Isa ! J’utilise un Canon eos m05 parfait pour la qualité et il est aussi super léger pour la randonnée

  2. Hello !! Encore de magnifiques photos, les couleurs du Grand Prismatic Spring sont impressionnante, ça doit être magique en vrai !!! Bravo pour ce beau compte rendu de voyage!

Laissez un commentaire