La trattoria Pink mamma

   Hey folks ! Pour ceux qui nous suivent sur instagram vous devez savoir que le week-end du 17 mars dernier on était sur Paris. A ce moment là, nous avons découvert 2 choses. La première, qu’il peut neiger au mois de mars à Paris et la seconde : la trattoria Pink mamma.

C’est dans le 9ème arrondissement que le grand groupe de restauration a installé un nouveau restaurant: Pink mamma.
On nous avait prévenu que pour rentrer dans ce restaurant il fallait savoir s’armer de patience ! D’une part, parce que c’est un lieu très prisé et d’autre part parce que cet établissement ne prend pas les réservations.

Nous y sommes donc allés avec ma nièce (de 19 ans) pour y déjeuner le dimanche. Sachant qu’ils ouvrent les portes à 12h nous y sommes arrivés à 11H.. Et déjà quelques personnes y faisaient la queue ! Mais ne dit-on pas qu’en bonne compagnie le temps passe plus vite ?

Notre objectif : manger au 3ème étage. Et nous y sommes parvenus ! C’est à ce niveau qu’il y a une magnifique verrière avec plein de plantes. C’est une pièce très lumineuse et pleine de couleurs. Nous avons eu de la chance d’être les premiers clients de ce niveau car ça nous a permis de prendre quelques photos du lieu vide avant qu’il ne soit totalement envahi.

Oui je sais vous vous posez certainement une question : et la nourriture dans tout ça ?
Et bien… On peut dire que ce restaurant propose pas mal de plats végétariens ! En entrée, on s’est partagé une burrata. Elle était bonne mais, grands fans de burrata nous avons été un peu déçus car elle n’était pas aussi fondante que celle qu’on trouve en Italie. Pour ce qui est du plat, Tom a pris “crazy san marzano”: des tagliatelles fraiches aux tomates cerises, burrata et piment d’espelette. C’était super bon (oui j’ai goûté).  Quant à moi, j’ai littéralement craqué pour “la fameuse pâte à la truffe”… Comme vous devez certainement vous en douter ce sont des pâtes aux truffes fraîches (je viens du Périgord ne l’oublions pas). Pour accompagner notre repas : un bon vin, dont on a tous deux oublié le nom…

Verdict : Oui ! il faut attendre pour y rentrer, mais si vous êtes suffisamment patients vous serez récompensés ! Bien plus qu’un restaurant, il offre un environnement totalement dépaysant. Quand vous n’allez pas en Italie, l’Italie vient à vous et même en plein cœur de paris grâce à Pink mamma !  En plus, pourquoi ne pas faire un petit tour au sous-sol en attendant qu’une table se libère. Parfois, en poussant des portes on tombe sur de très belles surprises… Même si pour y accéder on doit passer par une chambre froide…

Laissez un commentaire